“Femme recherchée” par la Banque du Canada

La Banque du Canada a annoncé le mardi 8 mars 2016, qu’elle lançait un «avis de recherche» afin de choisir une «Canadienne emblématique du pays» dont le portrait apparaîtra sur le premier billet de sa prochaine série, en 2018.

La Banque invite la population à proposer le nom de femmes qui méritent selon eux cet honneur. Les Canadiens peuvent soumettre leurs propositions dans le site Internet de la Banque jusqu’au 15 avril.

La candidate proposée doit être une Canadienne (de naissance ou naturalisée) «qui, par son leadership, ses réalisations ou ses qualités remarquables, a oeuvré pour les Canadiens dans un domaine particulier ou s’est illustrée au service du pays». Il ne peut s’agir d’un personnage de fiction et la candidate proposée doit être décédée depuis au moins 25 ans (avant le 15 avril 1991), précise la Banque.

Un comité consultatif indépendant, composé «d’éminents représentants canadiens» des milieux universitaire, culturel et intellectuel, examinera les propositions citoyennes.

À l’aide de spécialistes et des résultats d’une nouvelle consultation populaire, le comité établira ensuite une liste restreinte de candidates admissibles, qui sera alors soumise au ministre des Finances, Bill Morneau.

Deux experts ontariens en consultation publique conseilleront la Banque sur la mise en place du comité consultatif et guideront ensuite les travaux de ce comité tout au long du processus de sélection. Ces experts sont: Barbara Crow, professeure au département de communication de l’Université York, à Toronto, et Jonathan Rose, professeur au département d’études politiques de l’Université Queen’s, à Kingston.

«En près de 150 ans d’histoire, les femmes, à l’exception notable de la reine, ont été très peu représentées sur les billets de banque de notre pays, a rappelé le ministre. En 2018, nous engagerons un réel changement pour une nouvelle génération de femmes. Elles auront, au quotidien, un rappel constant que les femmes ne sont pas seulement l’avenir du Canada, mais que leur contribution à notre histoire est également reconnue.»

Le gouverneur de la Banque du Canada, Stephen Poloz, a rappelé que «les billets de banque sont des marqueurs culturels qui peuvent servir à célébrer et à illustrer la diversité de notre société».

Voir le site internet

Les commentaires sont fermés