Enfants exposés, Jeanne Françoise Mouè

Offrir aux enfants et adolescent.es des services directs de soutien afin de prévenir les effets de l’exposition à la violence conjugale sur leur santé physique, émotive, leur réussite sociale et scolaire est pour La Maison un élément crucial, car, les enfants exposés à la violence conjugale ainsi vivent des conflits de loyauté, vivent avec le secret, dans la crainte, la terreur, l’isolement et la honte.

Même lorsque la violence au foyer n’entraîne pas directement de blessures et de maladies, les études laissent entendre que certaines des personnes qui y sont exposées s’adaptent à leur situation en ayant recours à des stratégies qui mettent leur santé en péril. Ainsi, l’enfant peut se plaindre de maux de tête ou d’estomac, développer des allergies, présenter des affections cutanées, des problèmes d’asthme ou d’énurésie, perdre l’appétit ou le sommeil (Pâquet-Deehy 2000).

Le soutien offert aux enfants exposés à la violence, permets aux enfants/jeunes de parler de leur expérience, des émotions ressenties, de l’insécurité qu’ils/elles vivent en réponse aux expériences traumatiques vécues selon une approche qui tienne compte principalement de la victimisation de l’enfant comme source principale des défis rencontrés, plutôt que d’un problème appartenant à l’enfant seul.

Les commentaires sont fermés